8 villes de Bolivie à connaître et visiter absolument

Si vous vous rendez en Bolivie, il y aura certains lieux à ne pas louper. Je peux vous en citer trois qui me viennent instantanément : Le Salar d’Uyuni, le lac Titicaca ou encore l’Amazonie Bolivienne. Bien entendu ce ne sont pas les seuls. Mais dans cet article, c’est plutôt sur les villes de Bolivie que nous allons nous attarder. Je vais d’ailleurs vous en faire découvrir huit.

Le joyeux bordel de la Paz

Quand on arrive à la Paz, la première chose qui vient à l’esprit c’est que c’est une ville en roue libre, totalement désorganisée. En tout cas, c’est ce que j’ai ressenti. Prenons un exemple flagrant avec la circulation routière. Chacun fait absolument comme il veut ! Il n’y a pas de signalisation, pas de règles, c’est le plus fort qui passe. Mais après ce premier aperçu un peu effrayant, on s’attache très rapidement à cette capitale située à 4000 mètres de haut.

Même si l’altitude n’est pas toujours simple à supporter, on se fait une joie de la visiter.

Il y a beaucoup de choses à faire et vous pouvez y passer quelques jours assez facilement.

Je vous conseille de prendre le transport en commun local pour la plupart de vos déplacements. Il s’agit d’un téléphérique composé de 10 lignes qui desservent les endroits stratégiques de la ville et d’El Alto. C’est impressionnant et magique de voir la ville de tout là-haut, surtout la nuit lorsque les lumières sont allumées avec la montagne Illimani en arrière-plan.

villes de Bolivie
La Paz en téléphérique

Sinon voici quelques exemples d’activités à faire pour profiter pleinement :

  • Le marché des sorcières pour acheter des souvenirs et connaître son avenir… ;
  • La rue Jaen où se trouvent les principaux musées de la ville ;
  • Visiter la basilique San Francesco, l’intérieur en or est magnifique ;
  • Visiter la vallée de la lune ;
  • Et la vallée des âmes ;
  • Faire un tour sur les marchés colorés.

El Alto, voisine de la Paz

El Alto est la ville voisine surélevée de la Paz. Située à plus de 4000 mètres d’altitude, elle est surtout connue car c’est ici que se trouve l’aéroport international du pays. C’est la banlieue un peu plus pauvre mais qui a pourtant tant de choses à offrir.

villes de Bolivie
La ville El Alto entourée de montagnes

Ce qu’il faut avant tout savoir, c’est qu’elle est peuplée de 80% d’Aymaras, une population indigène.

Maintenant, les populations plus aisées viennent aussi s’installer dans cette municipalité. D’ailleurs, on peut y trouver des bâtiments hors du commun et hors de prix appelés “Cholets“. Tout est permis avec cette architecture. Par exemple, vous pouvez trouver des édifices à l’effigie des Avengers, des couleurs kitsch et des façades extravagantes. C’est impressionnant à voir. Ce sont souvent des habitations ou des commerces d’Aymaras ayant fait fortune.

N’hésitez pas à faire un tour au plus grand marché d’El Alto, le jeudi. Vous y trouverez beaucoup de choses comme des souvenirs, de la nourriture et même des animaux.

Et si vous avez envie de rigoler, il y a une chose étonnante et atypique, la lutte des Cholitas. Les Cholitas, sont des femmes de culture Quechua ou Aymara et sont reconnaissables par leurs habits colorés (Jupes, chapeau…) et leurs longues tresses noires. Figurez-vous que les jeudi et dimanche, elles font de la lutte. C’est un spectacle qui permet de divertir tout en dénonçant le traitement qui leur était réservé il n’y a pas encore si longtemps.

Voici donc pourquoi El Alto est une des villes de Bolivie à visiter absolument.

Sucre, la ville aux 4 noms

4 noms pour une même ville :

  • Charcas ;
  • La Plata ;
  • Chuquisaca ;
  • Sucre.

Et un surnom qui est la ville blanche. Elle le doit à ses bâtiments qui conservent un style très colonial et donc espagnol.

Cette ville est l’autre capitale de la Bolivie en étant le siège judiciaire du pays.

Elle se trouve au milieu du pays et est moins haute que la Paz avec une altitude de 2800 mètres.

Le top est d’aller à Sucre lors d’un itinéraire où vous visitez à la fois la Paz, le Salar d’Uyuni et Potosi.

Sinon, il y a aussi pas mal de choses à faire dans cette ville. La preuve :

  • Visiter le château la Glorietta qui mélange les styles architecturaux et le rend si unique ;
  • Le parc Carl Orcko pour voir des vraies traces de dinosaures ;
  • Le centre-ville tranquille.

Bref, une des villes de Bolivie qui nécessite un arrêt obligatoire.

villes de Bolivie

Santa Cruz de la Sierra, centre économique de la Bolivie

Même si Santa Cruz de la Sierra n’est pas la capitale de la Bolivie, elle est le centre économique du pays grâce notamment à ses champs de pétrole.

Cette ville se situe juste à côté du Brésil et donc de l’Amazonie. C’est aussi la plus peuplée de Bolivie. Comme nous sommes quasiment au niveau de la mer, le climat est différent de la Paz et il fait souvent beau et humide.

C’est proche de Santa Cruz que vous pourrez aller au chemin Che Guevara pour voir ou il a été capturé par la police Bolivienne. Un lieu historique.

En dehors de la ville, on peut aller dans la région “La Chiquitana”. On peut y observer des missions jésuites qui ne sont pas détruites. Les populations qui y vivent, font perdurer la culture des jésuites avec notamment des concerts de musique baroque.

Comme Santa Cruz est proche de l’Amazonie, il y a beaucoup de parcs et lieux naturels à visiter comme par exemple :

  • Le parc national Amboró : Le plus grand parc naturel de Bolivie
  • Güembé Biocentro : A pour but de protéger les animaux
  • El pantanal : Le marais d’eau douce le plus grand du monde

Bref des lieux merveilleux. Mais cela n’empêche surtout pas de se balader dans le sympathique centre-ville et d’aller sur la place centrale du 24 Septembre.

Copacabana et son lac Titicaca

La ville de Copacabana, n’est pas la ville la plus connue de Bolivie. Mais c’est un arrêt obligatoire lorsque l’on se rend au célèbre lac Titicaca.

En effet, elle se trouve juste au bord de celui-ci. Mais attention, elle a beaucoup de charme.

C’est ici que l’on vient faire baptiser ses premières voitures par exemple. Non, je ne plaisante pas. Le rituel est réalisé par un vrai prêtre !

Son réel atout est son église au style Baroque et sa façade blanche. Il y a à côté une petite chapelle pour faire des vœux grâce à des bougies.

villes de Bolivie
Le bateau pour voiture qui permet d’arriver à Copacabana

Potosi, ville historique de Bolivie au passé peu glorieux

La ville de Potosi se situe à seulement quelques heures de Sucre. Pourtant l’altitude n’est pas du tout la même et on comprend encore mieux la topographie étrange de la Bolivie. En effet, c’est la ville la plus haute du monde située sous la montagne “Cerro Rico“.

Malheureusement, si la ville de Potosi est si célèbre au quinzième siècle, c’est à cause de sa colonisation par l’Espagne au 15 ème siècle et de l’exploitation de ses mines d’argent. L’esclavage était donc très présent. Il paraît que le soir, on peut d’ailleurs entendre les esprits…

Sinon, vous pouvez visiter la maison de la monnaie où était fabriquée la monnaie pour la majorité des pays d’Amérique du Sud. Il y a aussi le couvent Sainte-Thérèse très célèbre car les filles y entraient très jeunes et y passaient toute leur vie.

Bref, une ville de Bolivie différente mais à voir et connaître pour ce qu’elle représente !

Tarija, la ville des fleurs et du vin

Tarija est une ville plus joyeuse que Potosi ci-dessus. En effet, elle est connue pour l’amabilité de ses habitants. En effet, ils sont toujours souriants et chaleureux.

La ville des fleurs (Son surnom) est située au sud de la Bolivie proche du pays voisin, l’Argentine.

Si vous aimez les endroits tranquilles alors, elle est faite pour vous.

De plus, vous pouvez y visiter les plus beaux vignobles de Bolivie ainsi que goûter les meilleurs vins et le Singani, une liqueur locale.

Voici les deux vignobles les plus connus :

  • Campos de Solana ;
  • Casa Real.

D’ailleurs, en Mars, on peut assister à une fête nommée “La fiesta de la vendimia“. On peut y voir les habitants en habits traditionnels et de nombreux producteurs de vins.

L’extérieur de la ville est aussi très joli, alors n’hésitez pas à vous balader. Par exemple jusqu’aux chutes d’eau de “Coimata”.

Cochabamba

La ville de Cochabamba est connue comme la ville de l’éternel printemps. En effet, le climat est tempéré toute l’année. Elle est située à 2500 mètres d’altitude et se trouve dans les vallées de la cordillère des Andes.

Pour arriver à Cochabamba en venant de la Paz, il faut environ 8 heures de bus ou 30 minutes d’avion.

C’est une région où là encore, il y a de quoi faire au niveau tourisme. Par exemple, vous pouvez déjà vous balader dans le centre-ville pour admirer la cathédrale ou la place du 14 Septembre.

A 20 minutes du centre, il y a la célèbre statue du christ “El cristo de la Concordia”. Elle mesure plus de 33 mètres et on peut y accéder grâce à un téléphérique ou en montant presque 1500 marches.

En s’éloignant il y a aussi beaucoup d’autres choses à faire.

Par exemple le parc Torotoro et ses empreintes de dinosaures (Je t’en parle ici) ou encore le parc Machia et ses singes en liberté.

Entre culture et nature, Cochabamba vous réserve de nombreuses surprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.