Téléphérique la Paz : Tout savoir sur ce transport en commun atypique

Comme vous le savez déjà, le téléphérique est le transport en commun des Boliviens. Cela est dû à la topographie de La Paz. En effet, cette ville est située à 4000 mètres d’altitude et c’est donc compliqué d’avoir un métro ou un tram. Le téléphérique La Paz ou “Mi teleférico” (Nom de l’entreprise des téléphériques), a commencé à fonctionner en 2014 avec la première ligne la “ligne rouge”.

Cette ligne connecte la ville de La Paz avec sa ville voisine El Alto, une des villes les plus peuplées de Bolivie.

Aujourd’hui, l’entreprise compte dix lignes qui connectent différents points stratégiques de la ville. Comme vous allez le voir, elles se sont toutes ouvertes petit à petit et non en même temps.

Nous allons donc les découvrir et parler généralement de ce transport atypique qui est parfait pour commencer un itinéraire de La Paz.

Téléphérique La Paz
Magnifique vue de la ville de La Paz

Les lignes de téléphérique La Paz

Si vous voulez vous balader dans la ville et ses environs, le téléphérique la Paz est donc une très bonne solution. Voici les dix lignes dans le détail.

La ligne rouge

C’est donc la première ligne de téléphérique inaugurée le 30 mai 2014. Elle connecte La Paz avec El Alto et elle compte avec 3 arrêts:

  • Taypi Uta (Maison de rencontre) : C’est l’arrêt principal qui part de l’avenue Manco Cápac ;
  • Ajayuni (Cimetière) : A cet arrêt, se trouve le Cimetière de La Paz ;
  • Jach’a Qhatu ou grand marché ou foire : C’est le dernier arrêt qui se trouve dans la ville de “El Alto”.

Durant votre trajet vous regarderez entre l’arrêt Ajayuni et Jach’a Qhathu, de belles maisons colorées et des graffitis muraux aussi. C’est très joli.

La ligne jaune

Elle a été inaugurée le 14 septembre 2014 et connecte aussi La Paz avec El Alto. Mais elle compte 4 arrêts :

  • Chuqui Apu (Le nom d’un vivier très contaminé et connu de la ville) : C’est l’arrêt principal qui part de la “Curva de Holguin” et elle est partagée avec la ligne verte et bleue claire ;
  • Supu kachi : C’est le nom du quartier où se trouve cet arrêt ;
  • Quta Uma (Eau du lac) : Dans cet arrêt vous pouvez regarder le grand Stade de l’équipe du foot de Bolivie ;
  • Qhana Pata (Belvédère) : Connexion avec El Alto.

Des maisons ocre sont sur le paysage de cet trajet. Et aussi vous regarderez aussi comment les habitants mettent des annonces publicitaires sur leurs toits.

La ligne Verte

Inaugurée le 4 décembre 2014, elle possède une connexion avec la ligne jaune et la ligne bleue claire. Il y a aussi avec 4 arrêts :

  • Chuqui Apu ;
  • Aynacha Obrajes : C’est le nom du quartier où se trouve cet arrêt ;
  • Pata Obrajes : C’est la partie haute du quartier ;
  • Irpavi : C’est le dernier arrêt et le nom du quartier.

On peut y observer de très grandes et belles maisons qui contrastent parfois avec le reste du décor.

La ligne bleue

Ouverte au public en 2017, elle connecte une grande partie de la ville d’El Alto et compte avec 5 arrêts :

  • Jacha Qhatu (Grand marché ou foire) : La foire du 16 juillet est une des foires les plus grandes d’Amérique du Sud. Vous pouvez y trouver des voitures (Entières ou en pièces détachées), vêtements, meubles, outils, livres… Tout ou presque ;
  • Qhana Taki (Place de la liberté) ;
  • Suma Qamaña (Bien vivre) ;
  • Yatiña Uta (Maison d’études) ;
  • Waña Jawira (Rivière asséchée).

Dans tous ces arrêts vous pouvez regarder la ville d’El Alto située à presque 3800 mètres d’altitude. Les maisons ocre et aussi la nouvelle architecture indigène, les très célèbres “Cholets“.

Les “Cholets” sont des maisons colorées avec un design différent et kitsch, très typiques de cette Ville.

La ligne orange

Inaugurée aussi en 2017. Cette ligne traverse tout le centre-ville de La Paz. Elle le connecte avec le quartier Miraflores.

  • Taypi Uta ou maison de rencontre : Connectée aussi avec la ligne rouge ;
  • Riosinho (C’était un martyre de la révolution en Bolivie) ;
  • Apachita (Lieu sacré) : Où se trouve un ancien cimetière ;
  • Inalmama (Les héros de la révolution).

Pendant votre tour sur la ligne orange, vous verrez un ancien cimetière et tous les vieux quartiers de la ville qui sont importants pour l’histoire de l’indépendance de La Paz.

La ligne blanche

Elle traverse tout le quartier Miraflores depuis le 14 Juillet 2018. Vous passerez entre les hauts bâtiments. Elle permet d’accéder aux lignes orange et et bleue claire.

  • Inalmama :  Connexion avec la ligne orange ;
  • Qhuirwa Uma (Les défenseurs du Chaco) ;
  • Kímsachata (Les leaders de l’Indépendace) ;
  • Jalsuri (Poète) : C’est le nom de l’avenue où se trouve cette gare.

Traverser les bâtiments dans une cabine de téléphérique est la meilleure manière de faire un peu de tourisme :).

La ligne bleue claire

Cette a vue le jour en même temps que la ligne blanche. Elle connecte la ligne blanche avec la verte et elle compte 4 arrêts.

  • Prado : C’est le premier quartier construit de La Paz ;
  • Cancha zapata : C’est le nom d’un terrain de football ;
  • Jalsuri (Poète) : C’est le nom d’une avenue ;
  • Chuqui Apu : Nommé comme cela car la rivière passe par ce quartier.

C’est ligne la plus utilisée de la ville car elle permet d’aller aux principaux quartiers de la ville.

La ligne violette

Cette ligne connecte des quartiers de la ville de l’Alto avec le centre-ville de La Paz. Elle a été inaugurée durant l’année 2018 et elle compte avec 3 arrêts :

  • Jach’a Thaki : C’est le nom de l’avenue pour laquelle cet ligne passe ;
  • Tiquira (Phare) : A cet arrêt, se trouve un monument à l’effigie du libérateur Pedro Domingo Murillo. Un personnage très important pour l’histoire de la ville de La Paz ;
  • Utjawi (obélisque) : Dernier arrêt.

La ligne marron

C’est une des lignes les plus courtes car elle ne compte que 2 arrêts. Mais elle relie avec la ligne blanche, le quartier de Miraflores avec des quartiers plus éloignés appelés “Villas”.

  • Qhuirwa Uma (Les défenseurs du Chaco) Cet arrêt fait al connexion avec la ligne blanche
  • Pallqa Thaki (périphérie)

Vous verrez les maisons dans les montagnes et vous apprécierez la topographie de La Paz.

La ligne d’argent

C’est la dernière ligne pour le moment car il y a des projets dans le futur pour en construire plus. Elle connecte la ville d’El Alto avec ses quartiers. Tous ses arrêts connectent avec d’autres lignes.

  •  Jacha Qhatu : Cet arrêt est partagé avec la ligne bleue et rouge ;
  • Tiquira : Cet arrêt est partagé avec la ligne violette ;
  • Qhana Pata : Cet arrêt est partagé avec la ligne jaune.

Ce qui attire l’attention sur cette ligne, c’est la merveilleuse vue que vous avez de toute la ville de La paz.

Donnes intéressantes sur le téléphérique La Paz

  • C’est le transport par câble le plus long du monde avec 21 kilomètres de distance ;
  • C’est l’un des transports les plus utilisés avec presque 6000 personnes par jour utilisent le téléphérique La Paz ;
  • Chaque gare propose l’espagnol et l’Aymara (Deuxième langue la plus parlée en Bolivie, il y a 37 langues en tout) ;
  • C’est le transport en commun le moins cher d’Amérique du Sud ;
  • C’est l’un des plus touristiques ;
  • Un ticket coûte 3 bolivianos, environ 40 centimes d’euro ;
  • Chaque cabine possède un bouton d’urgence.

Tourisme grâce au téléphérique La Paz

Toutes les personnes qui montent dans le téléphérique sont capables de découvrir le contraste qui existe entre la Ville de El Alto et La Paz. Un contraste entre rues escarpées, presque inaccessibles, ravins profonds, des marchés colorées, terrains de soccer ou encore le trafic dans les avenues…

Vraiment une aventure pour les yeux.

Le téléphérique La Paz passe entre grands bâtiments avec le seul objectif de transporter les habitants du cœur de la ville aux autres endroits, avec l’Illimani (La montagne emblématique de La Paz) comme fond du paysage.

En bref sur le téléphérique La Paz

Votre promenade dans les cabines sera une expérience inoubliable. Cela permet de visiter la ville sans trop se fatiguer et de voir facilement ses différents aspects.

Je vous recommande de faire aussi le même trajet pendant la nuit. Voir les mêmes paysages avec un autre point de vue c’est toujours magnifique. Surtout que les différentes lumières rendent le spectacle inoubliable.

Toutes les gares de téléphérique sont ouvertes à partir de 06h30 du matin jusqu’à 23h00, du Lundi au dimanche. Il est donc simple de se déplacer tous les jours malgré sa topographie.

Pour préparer votre voyage en Bolivie, vous pouvez vous prévoir quelques trajets en avance sur ce téléphérique.

Si vous avez de questions sur cet article ou sur votre séjour en Bolivie, n’hésitez pas à laisser un message ou bien un commentaire.

À Bientôt !

Ana Mikaela

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.