Santa Cruz de la Sierra, que faire dans la ville et ses alentours ?

Sucre et La Paz sont les deux capitale de la Bolivie mais il y a une autre ville très importante pour le pays : Santa Cruz de la Sierra. Elle est très puissante économiquement grâce à ses champs pétroliers. C’est en quelque sorte le centre économique.

Elle attire aussi l’attention grâce à ses paysages tropicaux et ses nombreux parcs.

Santa Cruz de la Sierra est une ville touristique située à l’ouest de la Bolivie, juste à côté du Brésil. Avec presque 2 millions de habitants, c’est la ville la plus peuplée du pays. C’est aussi la plus grande. Comme la ville est proche de l’Amazonie et du Chaco Boreal, elle possède un climat tropical et les températures sont agréables toute l’année. Il fait environ 30° en continu. Grâce aux forêts, c’est une ville avec une vaste biodiversité, une des plus importantes du monde.

Voici ce qu’il faut y voir.

Se balader en centre-ville de Santa Cruz de la Sierra

Santa Cruz Bolivie

Santa Cruz est construite autour de quartiers circulaires, plus connus comme “anillos” (anneaux). Le centre-ville étant le “premier anneau” (Primer anillo). L’architecture encore coloniale caractérise fortement ce quartier. De plus, les bâtiments sont bien conservés en opposition avec les bâtiments les plus modernes.

La place du 24 septembre, est la place principale de la ville. Comme toutes les villes coloniales, Santa Cruz de la Sierra est d’ailleurs construite autour de ce lieu.

S’y balader c’est comme voyager dans le temps. Ici vous trouverez de jolis chariots tirés par des chevaux, utilisés surtout par les personnes qui travaillent dans le commerce. Cela leur sert de moyen de transport et pour déplacer les marchandises.

Cette place est considérée aussi comme la partie vieille de la ville car elle conserve l’architecture coloniale des bâtiments qui l’entourent comme :

  • La cathédrale de la ville “La Basilica menor de San Lorenzo” (construit dans l’année 1770)
  • Le musée de l’histoire “Maison Gutierrez Jimenez”
  • Le siège du Gouvernement
  • “Le Café Lorca” (Un petit café du 18 ème siècle)

Güembé Biocentro

L’exotique Biocentro Güembé se situe à quelques kilomètres du centre-ville. C’est un parc naturel touristique. Plus précisément une oasis de nature, franchement un superbe endroit.

Ce centre ou parc a deux objectifs importants :

  • Protéger les animaux qui vivent en captivité ;
  • Sensibiliser les visiteurs sur l’éducation environnementale, la conservation des espèces exotiques et le respect de notre flore et faune.

Vous y trouverez le “Mariposario”, un insectarium de papillons avec donc une quantité variée de beaux papillons.

Vous découvrirez aussi des toucans et perroquets qui volent en liberté.

Presque 130 oiseaux sont hébergés dans le centre. La plupart ont été confisqués à des trafiquants et les autres ont été donnés par des associations privées.

Il y a aussi “L’île des singes” qui se trouve au milieu d’un petit lac artificiel. Les “Capucins” et les “Saïmiris” y habitent ensemble. Mais ce n’est pas tout, on peut apercevoir :

  • Le Capybara, un mammifère qui est semi-aquatique et que l’on peut seulement voir en Amérique du sud ;
  • Le Tapir, autre mammifère herbivore qui mesure presque 1 mètre et vit aussi à Santa Cruz de la Sierra. C’est presque comme un gros cochon mais avec un grand nez.
Santa Cruz Bolivie
Trop mignon le Capybara 🙂

Güembé Biocentro propose un espace de repos aussi, avec piscines, lacs et des endroits pour faire un peu de sport.

Bref, voilà une petite oasis de presque 24 hectares avec des plantes et des animaux exotiques dans la ville de Santa Cruz de la Sierra.

La Chiquitania (Misiones)

En dehors de la ville se trouve une région qui s’appelle “La Chiquitana”. Elle doit son nom grâce aux populations autochtones qui habitent ici “Les Chiquitos”ou “Les Chiquitanos”.

Dans cette région, plein de missions jésuites se sont installées durant le 17 ème siècle et ce sont les seules en Amérique du sud qui n’ont pas été détruites.

Jusqu’à aujourd’hui, la population Chiquitos maintient la même culture que les jésuites et le même amour pour la musique baroque.

C’est pendant la fête de la musique que nous pouvons écouter des concerts dans les majestueuses églises.

Voici les missions jésuites les plus connues :

  • San Javier
  • Concepción (L’église baroque la plus belle de la Bolivie)
  • Santa Ana
  • San José de Chiquitos (La plus ancienne des missions)

Voilà, un petit coin baroque, seulement en Bolivie.

Le fort de Samaipata

Le fort de Samaipata a été déclaré par l’UNESCO comme patrimoine culturel de l’humanité.

Il est situé à 120 kilomètres de la ville, a presque 1600 mètres d’altitude.

C’est la plus grande roche qui est découpée au monde. Un monument archéologique ou les anciens habitants ont sculpté plein de figures de serpents et de pumas qui sont très représentatives dans la culture de la Bolivie.

Ce lieu a été occupé par une ancienne population les “Mojocoyas” 300 ans avant J.C. Il était utilisé pour réaliser des rituels. Après, ce sont les Incas qui ont occupé le fort au quatorzième siècle.

Santa Cruz Bolivie
Le fort de Samaipata

A presque 20 kilomètres du fort de Samaipata, se trouvent trois merveilleuses chutes d’eau appelées “Las cuevas”. Au pied des cascades, on trouve des petites plages de sable. Un bon endroit pour se reposer.

Parque Nacional Amboró à 3 heures de Santa Cruz de la Sierra

Le parc national Amboró est le plus visité par les touristes et locaux. C’est aussi le plus important pour l’écosystème de la Bolivie.

Il possède de vastes hectares de forêt et une variété exubérante de faune et flore.

Il se trouve à trois heures de la Ville de Santa Cruz de la Sierra et il est situé dans “Le coude des Andes”. Cela veut dire que c’est un point de transition entre les Andes, l’Amazonie et le Chaco.

C’est grâce à ce point précis, que le parc possède une variété d’écosystèmes, comme des forêts humides, une vaste pleine herbeuse (Pampa), et sans oublier les différentes espèces qui habitent ici. Vous trouverez l’ours andin, le jaguar, le puma et plein d’espèces de singes.

Ce parc est le plus grand de la Bolivie et un des mieux préservés car il n’est habité par aucune communauté.

La Bolivie possède 12 écosystèmes très différents et le parc Amboro en compte 7 d’entre-eux. Vous imaginez l’énorme richesse de celui-ci ?

El pantanal

Situé au sud-ouest de la Bolivie, c’est le marais d’eau douce le plus grand du monde, avec une superficie de 165 000 kilomètres ². Il est partagé avec le Brésil et le Paraguay.

Cet endroit est magnifique pour faire des expéditions ou bien encore pour prendre des merveilleuses photographies.

Vous pouvez faire des promenades en bateaux et dans ce petit safari vous apercevrez une quantité énorme de différentes espèces de reptiles. Et en plus, si vous avez la chance vous pourrez voir des Anacondas.

D’autres endroits touristiques proche de Santa Cruz de la Sierra

La ville de Santa Cruz de la Sierra, vous offre plein de choses à visiter. Je vous ai d’ailleurs mentionné les plus importants et les paysages les plus extraordinaires. Mais voici d’autres suggestions :

  • Le chemin du Che Guevara (Où il a passé ses derniers jours avant d’être attrapé par l’armée bolivienne)
  • Le parc régional “Las lomas de arena” (Collines de sable pour faire des balades à cheval)
  • Chutes d’eau “Las delicias”
  • Mirador de Tucavaca (Formations de pierres de plusieurs mètres d’altitude)
  • Chochis (Un petit village avec plein de sites culturels et archéologiques)

Bref, Santa Cruz est un paradis exubérant, une ville qui doit être dans votre petite liste d’endroits à visiter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.