La route de la mort en Bolivie : De la Paz aux Yungas

La “route de la mort” ou “route des Yungas”, c’est le nom qui est donné pour designer la route la plus dangereuse du monde. Elle se trouve en Bolivie, dans la ville de La Paz et permet d’atteindre la région de “Los Yungas”.

Elle est célèbre par sa topographie particulière ainsi que l’expérience inédite pour ceux et celles qui souhaite l’emprunter. Attention, adrénaline garantie.

Route de la mortLa route, très étroite, de la mort

C’est quoi Los Yungas ?

La route de la mort mène aux Yungas. C’est une région de Bolivie qui se trouve au nord-est de la ville de La Paz.

Le WWF (World Wide Found), une organisation indépendante qui protège l’environnement, considère Los Yungas comme une région écologique. Cela veut dire que c’est région qui se différencie par une nature unique (Climat, flore, faune…).

Los Yungas est composée de montagnes, de vallées pluvieuses, de zones de brouillard constantes ainsi que de zones forestières.

La route de la mort pour arriver aux Yungas

Les Yungas de Bolivie se trouvent dans la partie basse de la Cordillère des Andes et plus précisément dans la partie où la cordillère passe par la ville de La Paz. Vous pouvez y arriver en empruntant la fameuse route de la mort, en 3 heures de voiture, en partant du centre ville de La Paz. Avant, c’était d’ailleurs le seul chemin mais heureusement, il y a maintenant de nouveaux accès.

C’est aussi possible d’y aller en vélo, si vous voulez vivre une expérience 100% adrénaline. Il existe beaucoup de compagnies touristiques qui proposent ce type d’aventures.

Par contre, si vous voulez un voyage un peu plus tranquille, il existe des petits bus qui partent de la Paz au niveau de la gare Routière “Minasa” dans le quartier de Villa Fatima.

Pourquoi ce nom de “route de la mort” ?

C’est évident que le nom du chemin nous donne un peu d’incertitude et de peur. Mais je vous assure que depuis la construction de la nouvelle voie en 2007, les accidents ont grandement diminué.

En 1995, la route des Yungas a reçu le triste titre de “route la plus dangereuse du monde”. En effet, 200 à 300 personnes mouraient dans des accidents chaque année. Pourquoi était-ce si dangereux ? La largeur de la voie ne permettait pas le croisement de plusieurs voitures et les virages étaient très serrés.

D’un côté de la fenêtre, un mur interminable de montagnes et de l’autre côté le précipice, une jungle sans fin. Assez anxiogène, n’est-ce-pas ?

Ce chemin fut construit en 1930 par les prisonniers paraguayens qui furent capturés pendant la Guerre du Chaco. C’était une guerre pour savoir qui prendrait possession du territoire du Chaco Boreal.

La route de la mort était et est toujours le seul chemin pour arriver à l’Amazonie en partant de la Paz.

Que voir/faire dans les Yungas ?

Après avoir emprunté la route de la mort vous arrivez donc aux Yungas. Il existe plein de petits villages et de petites communautés qui appartiennent à cette zone. Et il y a surtout des paysages magnifiques.

Visiter Coroico, ses alentours et ses chutes d’eau

Ce petit village se trouve à 90 kilomètres de la ville de La Paz. Coroico est la ville la plus visitée par les locaux et touristes pour ses paysages de rêve. Elle nous offre ainsi une quantité variée d’hôtels avec piscine et des activités comme le rafting. En effet, près de Coroico, il y a de nombreuses chutes d’eau et des rivières rapides ainsi que de nombreux lieux à voir. 

Voici ce que vous pouvez y faire :

Pozas del Vagante

Ces piscines naturelles sont idéales pour se baigner dans le fleuve Coroico et observer les oiseaux et les papillons au milieu d’une végétation luxuriante. L’eau contient aussi des minéraux qui sont bénéfiques pour votre peau.

Las Cascadas 

Vous pouvez voir la célèbre chute d’eau “El velo de la novia” et d’autres moins connues, le long du chemin de la mort jusqu’à Coroico. Il est aussi possible d’observer des superbes orchidées.

Tocaña

Tocaña est une communauté composée de descendants afro-boliviens. Des fruits et du café sont cultivés dans la région. La ville est très pittoresque et on dit que c’est un endroit où la musique est partout. Le rythme typique connu sous le nom de “Saya”, est aussi une danse.

Visiter le Senda Verde Wildlife Sanctuary

C’est un refuge de vie sauvage qui est localisé a 80 kilomètres de la ville de La Paz et à 10 kilomètres de Coroico.

Vous devez traverser un pont suspendu pour y arriver. Vous verrez que les animaux qui sont accueillis ici, sont tous sauvés. Il existe 650 animaux de différentes espèces :

  • Des oiseaux ;
  • 260 reptiles ;
  • 170 mammifères entre singes et ours.

Vous pouvez rester ici dans des petites cabanes pour passer la nuit. Et si vous tombez amoureux de cet endroit, vous pouvez faire du volontariat avec de tâches simples comme donner à manger aux serpents, ou nettoyer un petit singe.

Il existe aussi des visites guidées qui coûtent 100 bolivianos, donc 12 euros.

Pione à tête bleue
Pione à tête bleue que l’on peut découvrir dans le parc

L’adrénaline en vélo sur la route de la mort

“La Cumbre”, est une zone de glaciers de montagnes, qui appartient à la Cordillère des Andes. C’est le début de la route de la mort et donc de l’aventure si vous voulez descendre en vélo.

Vous débutez à une altitude de presque 4000 mètres, et selon le jour, avec une température entre 2 et -5 degrés pour descendre jusqu’aux Yungas.

Plus vous descendez, plus vous le climat et la température changent. L’air devient plus humide et chaleureux et il est plus facile de respirer.

Dans la Cumbre, vous trouverez plein des chutes d’eau gelées à cause de la température. Quand vous arrivez à la route de la mort, votre guide vous explique comment vous devez conduire votre vélo et à quelle vitesse. Pour votre sécurité et celle des autres.

Aujourd’hui, cette “Death road” est d’ailleurs principalement un lieu touristique. Il y a beaucoup moins de traffic qu’à la fin des années 90 et il est rare de se retrouver face à un autre véhicule.

Les cyclistes sont donc assez tranquilles et si toutes les précautions sont prises, il n’y a pas vraiment de danger. Ceux qui meurent encore, sont ceux qui vont à une trop grande vitesse et qui ne font pas attention.

Quelques astuces pour votre aventure

Voici quelques astuce pour votre aventure dans les Yungas en Bolivie:

  • Des vêtements appropriés : On parle d’un climat humide et pluvieux dans la zone des Yungas, Mais il faut aussi passer par les montagnes enneigées ;
  • Préparation physique pour le sport : Si vous voulez faire du vélo sur la route de la mort, il faut avoir une bonne condition physique. De plus, vous commencerez à pédaler à une altitude de 4000 mètres, où il est parfois compliqué de bien respirer. Prévoyez de l’oxygène et si besoin et du paracétamol pour les maux de tête ;
  • Vaccins : Vous entrez dans une zone tropicale, il faut donc prévoir certains vaccins ;
  • Produits anti-moustiques : Comme c’est une zone tropicale, il y a donc beaucoup de moustiques. Protégez-vous avec de produits adaptés, pour le corps et les vêtements car ces bêtes transmettent de nombreuses maladies.

Pour conclure sur la route des Yungas

Cette expérience vous permettra de voir un changement de paysage drastique, en commençant par les montagnes enneigées tout en descendant jusqu’à la jungle bolivienne. La route des Yungas considérée avant comme l’une des plus dangereuse, est maintenant une des plus visitées par les touristes.

Que vous fassiez ce parcours sportivement en vélo ou plus tranquillement en bus ou voiture, vous ne le regretterez pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.