Potosi : Une ville minière qui était très importante pour la Bolivie

Bonjour à tous ! Comme toujours, j’espère que vous allez bien ! Aujourd’hui comme à chaque fois que j’écris sur ce blog, je vais vous parler de ma belle Bolivie. Cette fois, plus précisément sur une ville historique : La ville de Potosi.

Si vous avez programmé votre tour au Salar d’Uyuni, il faut que vous passiez par cette ville qui se trouve juste à côté.

L’histoire de Potosi

Le nom officiel de Potosi est “La villa impérial de Potosi“. Elle se trouve au nord de la Bolivie et elle est construite en-dessous de la montagne “Cerro Rico” (montagne riche) qui culmine à 4900 mètres de haut. C’est une des villes les plus anciennes mais c’est surtout la plus haute du monde, située à 4070 mètres d’altitude.

Potosi
Ville de Potosi avec en arrière-plan Cerro rico

Cette petite ville historique était une ville puissante économiquement car c’était la productrice principale des minéraux, surtout un en particulier : l’argent.

Pendant le 15 ème siècle, cette ville était la plus peuplée du monde, plus qu’une ville métropolitaine d’Europe, plus que Paris, avec presque 160000 habitants.

C’était grâce/à cause de l’arrivée des espagnols que cette exploitation s’est mise en place.

En fait, tout l’argent que la royauté espagnole avait pendant le 15 ème siècle, c’était grâce à la ville de Potosi.

Il existe une légende qui dit qu’avec tous les lingots d’argent qui ont été récupérés, il était possible de construire un pont de Potosí jusqu’à Madrid. Vous vous imaginez mieux la quantité d’argent qu’il y avait dans ce lieu ? Environ 30000 tonnes….

Je vous raconte tout cela car presque tous les bâtiments touristiques sont très liés à l’histoire de Potosi.

Mais je vais aussi vous parler de ce que vous pouvez visiter ici.

“La Casa Nacional de la Moneda”

Potosi
Cour intérieure maison de la monnaie

La maison de la monnaie est sans aucun doute le lieu à visiter ! Cet endroit était le plus important pendant le 15 ème siècle car ici toutes les monnaies ont été fabriquées pour l’ensemble de l’Amérique du Sud.

Ce bâtiment est composé de 200 chambres, et 5 terrasses internes.

Dans les salles vous pouvez regarder plein de tableaux de l’époque coloniale et une grande collection d’anciennes pièces.

Vous pouvez aussi regarder les outils et comment les monnaies étaient fabriquées avant. Des anciennes machines qui sont bien conservées de nos jours.

Les machines étaient manipulées manuellement par les hommes, qui étaient vraisemblablement des esclaves exploités par leurs patrons à l’époque.

Et si vous regardez bien sur le parquet de la chambre de machines, vous pouvez regarder les traces de pieds bien marqués par les esclaves.

“La Casa de la Moneda” est un superbe voyage dans autre époque.

Le coût des tickets est de 3 euros et les horaires d’ouverture sont de mardi jusqu’à samedi, de 09h30 à 19h00 et les dimanches de 09h00 jusqu’à 12h00.

“Cerro rico de Potosi”

Alors, si vous êtes dans la ville minière, il faut que vous visitiez le centre des minéraux. Comme il existe plein de coopératives minières, il y a des arrangements avec les agences de tourisme pour réaliser une petite visite dans leurs cavernes.

Vous regarderez la vie d’un vrai minier et les conditions extrêmes de travail. Ils vous expliqueront comment est la vie au quotidien dans les montagnes.

En dehors du “Cerro rico” il existe un petit marché où vous pouvez acheter des souvenirs et quelques fois des minéraux aussi.

“Convento de Santa Teresa”

C’est un ancien couvent des religieuses. Une construction avec un style espagnol qui conserve plein d’ouvres d’art religieuses.

C’était le premier couvent construit en Bolivie et selon les légendes, il existe des tunnels et galeries au-dessus du couvent qui sont reliées à l’église de “San Francisco”.

Ces catacombes étaient utilisées pour échanger les informations entre les nonnes et les prêtres mais aussi comme passages pour les prisonniers politiques.

Les familles les plus riches envoyaient leurs filles dans ce lieu et elles y restaient toute leur vie... Sans jamais sortir. Elles sont même enterrées ici.

“L’église du San Francisco”

Cette église fonctionne aussi comme un musée avec une exposition des images et sculptures des déités (Divinités) indigènes.

Cette église garde la collection d’arts coloniaux la plus importante de la Bolivie.

Il compte aussi un point de vue magnifique où vous regarderez le solitaire paysage de la ville.

Le coût du ticket pour l’entrée est de 3 euros aussi et il est ouvert du lundi jusqu’au vendredi de 09h00 à 18h00.

Autres endroits à voir à Potosi

Il existe des autres petits lieux à visiter

  • La place 10 novembre : Elle se trouve au centre-ville et elle est caractérisée par un monument très particulier, une réplique de la Statue de la liberté. Intéressant n’est-ce pas?
  • L’église “San Lorenzo de Carangas” : Autre bâtiment très important de l’époque de la colonie.
  • Bains thermaux de Tarapaya : Après votre journée active vous pouvez profiter des thermes. Elles ont des propriétés curatives et pour détendre vos muscles.

Pour conclure

Il n’est pas nécessaire prendre 4 ou 5 jours pour visiter Potosi. Je vous recommande de faire un petit peu de tourisme après où avant d’explorer le Salar d’Uyuni. Il se trouve à seulement 3 heures en route.

Mais ce serait dommage de ne pas visiter cette petite ville. En effet, elle était au 15 ème siècle, une des plus importantes pour l’économie de la Bolivie et de l’Espagne.

J’espère que vous avez aimé cet article et que toute cette information vous aide au moment de planifier votre séjour.

Si vous avez de questions ou si vous avez un commentaire, n’hésitez pas à laisser un petit message !

À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.