Visiter le parc national Sajama en Bolivie pendant deux jours

Le Parc national Sajama est l’un des parcs les plus importants pour le tourisme en Bolivie. Il est localisé dans la Cordillère Real des Andes à la limite de la frontière avec Chili, plus précisément dans la ville d’Oruro. Il comprend une grande réserve naturelle, des lacs, une forêt, des geysers et bien sûr la montagne Sajama. Cette dernière est le symbole et l’icône du parc et culmine à 6540 mètres d’altitude. D’ailleurs, nous parlons d’un volcan éteint, inactif couvert de neige et très apprécié par les andinistes/alpinistes.

Parc national Sajama
La nature du parc national Sajama

Comment arriver au parc national Sajama ?

Si vous partez de la capitale la Paz, vous pouvez prendre un bus à la Gare Routière. La durée du voyage est de 5 heures et demie de route environ. Il faut prendre deux bus. Le premier en direction du village “Patacamaya” et un autre en direction du parc Sajama.

Mais comme c’est un lieu touristique, il y a des bus qui partent de quasiment toutes les grandes villes. Les tickets sont à des tarifs abordables, de 4 à 6 euros.

Vous pouvez aussi louer une voiture, mais attention, la circulation est totalement différente en Bolivie. Honnêtement, je ne conduis pas souvent et encore moins dans les grandes villes ou les règles de circulation ne sont jamais respectées.

Quand voyager au parc Sajama ?

Le climat de la zone est connu pour être semi-aride et froid. Donc la température moyenne est de 7 degrés, avec un changement drastique dans la soirée à 0 degré.

Durant le mois de janvier la température peut descendre jusqu’à – 7 degrés, et jusqu’à -14 degrés entre juin et octobre.

Que faire au parc national Sajama ?

Je pense qu’il faut deux jours pour voir la majorité des choses du parc Sajama. Voici donc quelques activités incontournables.

Premier jour

L’enneigé Sajama

Vous pouvez réaliser l’ascension de la montagne Sajama si vous êtes un aventurier et/ou que vous pratiquez l’alpinisme, sport apprécié en Bolivie. Mais si vous avez un temps limité (Il faut un jour pour aller au sommet), que vous ne pratiquez pas cette activité ou que vous avez le mal de l’altitude, je vous recommande de visiter le “point de vue Monte Cielo” (Mont ciel). Il est accessible à pied ou en voiture depuis le parc.

Vous aurez une magnifique vue du parc entier à 4900 mètres d’altitude. C’est superbe !

Parc national Sajama
La montagne Sajama au loin

La forêt de Queñuas

À côté du Sajama, vous pouvez trouver une forêt d’arbres roux.

Cette forêt est l’une des plus hautes d’Amérique du Sud car les arbres poussent à une altitude de presque 4800 mètres d’altitude.

Les “Queñuas” sont des petits arbres qui ne dépassent pas les 4 mètres de haut. Ils se caractérisent par une écorce avec une texture qui ressemble à un parchemin roux.

En plus, les fleurs de ces arbres sont très importantes pour la culture Aymara car elles sont utilisées pour quelques rituels, ou de manière médicinal.

Deuxième jour

Pour le deuxième jour, vous pouvez faire des visites plus calmes sans monter de montagne. Je sais que la Bolivie peut être un pays qui donne du fil à retordre à nos organismes.

Vous pourrez vous déplacer sur la réserve et visiter les lacs en regardant la faune typique de la zone.

Vous verrez alors une centaine de lamas, vicuñas (C’est un parent du lama) ou encore le Suri (Un oiseau similaire au Nandou).

Chilkipanta

Dans cette zone vous trouverez  le plus grand nombre de Vicuñas et les oiseaux Suri. Elle se trouve à 30 minutes de marche de la montagne du Sajama.

Vous trouverez aussi un animal très particulier de la zone “Le Quirquincho” ou tatou des Andes. C’est l’animal iconique de la ville d’Oruro.

Les lacs

Dans ce parc, il existe deux lacs :

  • Le lac Huañacota : Cest le point de rassemblement des flamants roses et canards sylvestres. Il se trouve à quelques kilomètres des Geysers ;
  • Le lac Isla : Il se trouve juste à côté de la frontière Oruro/Chili, c’est un abreuvoir pour les vicuñas.
Parc national Sajama
Les vicuñas au bord du lac Isla

Ces lacs se trouvent à presque 5000 mètres d’altitude, encore plus haut que le Lac Titicaca.

Les geysers du parc

Les geysers sont l’attraction touristique principale du parc. Ils sont localisés dans la zone de “Wallakeri” à quelques kilomètres de la montagne.

Juste à côté des geysers vous trouverez “les eaux thermales de Kasilla”.  C’est le produit de l’activité volcanique sous terre.

Ces piscines naturelles d’eau chaude sont parfaites pour finir votre séjour dans le parc.

Où dormir au parc national Sajama ?

Je vous dis qu’il faut visiter le parc Sajama en deux jours si possible. Donc cela insinue une nuit sur place. Mais comme le parc Sajama est une réserve naturelle, c’est un peu compliqué de trouver où dormir.

Quelques courageux décident camper dans le parc car c’est tout à fait possible. Mais n’oubliez pas que quand le soleil couche la température descend jusqu’à – 14, selon la saison et la date de votre voyage.

Le mieux est donc de dormir à l’hôtel. L’un est à l’intérieur du parc et les autres à l’extérieur. Voici trois exemples.

Ecolodge Tomarapi

Un ecolodge communautaire qui vous offre une agréable expérience. Celui-ci se trouve à 24 minutes de la montagne Sajama et compte avec des petites maisons avec chauffage et de l’eau chaude. Un vrai luxe dans la région. Ce sont les habitants du coin qui gèrent Tomarapi.

La nourriture est faite avec produits locaux et il existe aussi des options pour les végétariens.

Il faut réserver tôt car il n’y a que 11 chambres et ce qui est top c’est que les animaux de compagnie sont les bienvenus.

Hôtel Sajama

Il se trouve à 10 kilomètres du Parc. L’hôtel vous offre le petit déjeuner, des toilettes privées, des guides touristiques pour monter la montagne Sajama et aussi tous les équipements nécessaires.

Comme pour l’ecolodge, il faut que vous fassiez vos réservations en avance car l’hôtel ne possède pas beaucoup de chambres.

Hôtel Oasis

Il se trouve à l’entrée du parc et possède un restaurant et un bar.

Dans l’hôtel vous trouverez des chambres spacieuses, avec des toilettes privées et du chauffage. Je le précise car ce n’est pas toujours le cas dans cette région.

Quelques recommandations pour visiter le parc Sajama

Pour que vous profitiez pleinement de votre séjour dans le parc, voici quelques petites astuces :

  • Il faut que vous soyez habitués à l’altitude, cela vous aidera au moment de vous déplacer dans le parc ;
  • Vous pouvez acheter des bouteilles portables d’oxygène si vous avez du mal à respirer, ou boire un maté de coca ;
  • Protégez-vous avec un fort écran solaire car le soleil tape fort ;
  • Prenez avec vous des vêtements qui sont adaptés au climat des montagnes.

Pour conclure

En bref, ce parc est un spectacle de faune et flore typique de la zone. Un superbe paysage entre montagnes, lacs et forêts a une altitude de presque 6000 mètres. Je crois que le prix d’entrée est de 13 euros. Ce n’est pas cher pour ne faire qu’un avec la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.