Parc national Madidi, une partie de l’Amazonie Bolivienne à visiter

Bonjour à tous ! J’espère que vous allez bien et que vous êtes chaque fois plus motivés pour voyager vers ma belle Bolivie. Si ce n’est pas le cas, ce nouvel article devrait définitivement vous convaincre. Aujourd’hui, je vais vous parler d’une partie de l’Amazonie Bolivienne. D’abord, c’est très important de noter que, l’Amazonie bolivienne, est un immense territoire, et qu’il y a plein de sites que nous ne pouvons pas explorer. Donc je vais vous parler d’un parc touristique, le plus connu, qui se trouve plus précisément entre les Andes et l’Amazonie bolivienne, le parc national Madidi.

Ce parc est seulement le début de l’Amazonie bolivienne. Il en existe d’autres dont je vous parlerai plus tard mais le parc national Madidi est le principal.

Parc national Madidi
Into the wild

Le parc national Madidi

Cet attrayant parc, se trouve au nord-ouest de la ville de La Paz. Il possède une surface de 18 mille km² avec des habitats très différents. Il existe différents écosystèmes et l’altitude peut varier entre 180 et 6000 mètres au-dessus de la mer.

En 2015, un groupe de scientifiques et biologiques, surtout boliviens, ont recensés une totalité de plus de 8000 espèces différentes entre plantes et animaux, qui habitent dans le Madidi.

Il est fort possible de rencontrer des dauphins… roses ? Oui, ils existent bien et sont appelés Bufeos. Ce sont les dauphins d’eau douce. Leur pigmentation si spéciale est due aux minéraux qu’ils mangent et qui existent dans les rivières.

Le tourisme au parc national madidi

Maintenant, je vais vous parler des lieux où vous pouvez faire un petit peu de tourisme et vivre la vie dans le Madidi.

D’abord il existe plusieurs Ecolodges dans le parc national Madidi. Vous les trouverez dans les agences de tourisme dans la ville de La Paz.

Attention, n’oubliez pas qu’il faut toujours faire du tourisme avec un guide certifié, car vous entrez dans une zone où votre GPS ne marche pas et que vous trouverez plein d’animaux exotiques et même dangereux.

Donc on va rentrer dans les profondeurs du Madidi, où il existe seulement la nature et vous. Pour moi, il ne peut pas y avoir un meilleur endroit pour réfléchir sur sa vie. Se retrouver.

On commence l’aventure

Une fois que nous arrivons dans la ville de Rurrenabaque, l’aventure commence. Vous devez prendre un bateau pour arriver au Madidi. Oui c’est le seul moyen pour visiter cette merveilleuse destination.

Pendant votre voyage sur la rivière, n’oubliez pas de prendre des photos et d’admirer la vue. Vous verrez donc peu-être quelques Buféos.

Une espèce extraordinaire, protégée par la Bolivie grâce à différentes lois contre la chasse. Franchement celle-là, elle est utile… Un pouce en l’air!

Vous trouverez aussi une quantité énorme d’espèces différentes, des odeurs différentes et bien sur des couleurs vivantes.

Des alligators, des oiseaux comme les toucans ou des petits singes qui se balancent entre les arbres, ou encore le célèbre Capibara, une espèce de cochon d’Inde qui vit en Amérique du Sud.

Après avoir rencontré ces différents compagnons de voyages spéciaux, vous arrivez dans le cœur du parc national Madidi. Vous pouvez y rencontrer des petits groupes ethniques qui habitent dans le parc comme les Tacanas et Chimanes. Ils vous montreront comment est la vie quotidienne dans leurs villages.

En fait, personnellement je pense que c’est très important de connaitre d’autres façons de vivre, et toujours apprendre des nouvelles cultures.

Dans le parc il y a plein d’activités à faire. Vous trouverez:

  • La pèche sportive
  • Des promenades guidées
  • L’observation des oiseaux
  • Des tyroliennes

Le lac Chalalan

Cet lac se trouve au milieu du parc et de la jungle. Un merveilleux lac où plein d’espèces de flores et faunes habitent. Selon des investigateurs et scientifiques, ce lieu est une des zones qui présentent la plus riche biodiversité de la planète.

En fait, ici vous trouverez encore beaucoup d’Ecolodges. Vous vous imaginez dormir au milieu de la jungle, dans des petites chambres construites en haut des arbres ?  Oui, c’est en hauteur pour la sécurité des visiteurs et heureusement !

Pour la petite anecdote, durant les années 80 un touriste israélien, Yossi Ghinsberg, a décidé de faire un voyage en Bolivie, mais précisément dans l’Amazonie de la Bolivie.

Si vous aimez la lecture, il y a son livre “Lost in the jungle” qui raconte son histoire et comment il a survécu pendant plusieurs semaines, perdu tout seul dans le jungle.

L’Amazonie Bolivienne, un lieu à voir

En bref, il y plein de choses à dire sur ce merveilleux endroit mais je voudrais que vous la découvriez par vous-même.

C’est vraiment un lieu à voir et revoir et il y a tellement de choses que je ne peux pas tout citer.

Profitez de votre temps en Bolivie, prenez plein des photos et le plus important… Laissez-vous surprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.