Le top six des activités incontournables à faire en Bolivie

La Bolivie est bien connue pour ses nombreux sites naturels préservés allant des marais salants aux canyons. Moins connue certes, mais tout aussi intéressantes que la partie brésilienne, l’Amazonie bolivienne est une autre découverte à faire. Certains sites peuvent être par ailleurs explorés à pied ou à vélo pour varier les plaisirs. D’autres endroits se visitent accompagnés d’un guide pour en apprécier pleinement la beauté. Faire appel à une agence spécialisée dans les excursions en pleine nature est par ailleurs un bon moyen de ne pas rater les plus beaux sites boliviens. Surtout qu’il est facile de se perdre et que c’est parfois dangereux.

Activités incontournables Bolivie
En route vers l’Amazonie !

Parcourir la route des Yungas à vélo

Également appelé route de la mort, ce tronçon, reliant La Paz à Yungas, compte parmi les itinéraires les plus dangereux au monde. Arpenter cette route à vélo nécessite une bonne condition physique et beaucoup d’endurance. Elle vous mène notamment jusqu’au col de La Cumbre, culminant à 3800 mètres d’altitude. Vous amorcez par la suite une descente abrupte – l’une des plus longues au monde – jusqu’à Coroico, une petite ville perchée à 1 200 mètres d’altitude. Comme si ce n’était pas assez compliqué, la route ne fait que 3,5 mètres de large et comporte de nombreuses sections qui ne sont pas pavées. Si vous avez le moindre doute quant à votre capacité à parcourir la route de la mort seul, faites appel à une agence proposant un voyage dans cette région de la Bolivie. Retrouvez d’autres informations autour du voyage ou du loisir sur foriri.com.

Pour une expérience réussie, vous pouvez réserver  cette excursion  avec un guide bilingue qui vous guidera en toute sécurité.

Visiter le Salar d’Uyuni

Les marais salants, nés de l’assèchement d’un lac préhistorique, forment un décor magnifique dans le sud-ouest du pays. Les visiteurs s’extasient devant un spectacle d’un blanc éclatant. Les marais abritent aussi des formations rocheuses et des îles parsemées de cactus. Il serait néanmoins imprudent de s’y rendre seul. Aussi faudrait-il faire appel à une agence organisant des sorties dans cet endroit. Les offres sont assez variées. Vous pouvez opter par exemple pour une journée complète ou bien une visite privée nocturne. Beaucoup de visites sont proposées au départ d’Uyuni. Mais vous pouvez facilement réserver une excursion depuis de grandes villes comme La Paz.

Admirer le coucher de soleil à la Valle de la Luna

La Valle de la Luna est le vestige d’une montagne d’argile et de grès sculptée au fil du temps par la pluie et le vent. Le paysage ressemble aujourd’hui à un labyrinthe de canyons et de stalagmites. Le spectacle est plus saisissant quand les derniers rayons de soleil illuminent le site. L’endroit est parfait pour une randonnée en groupe accompagné d’un guide connaissant bien le climat et la géographie de la région. La vallée n’est qu’à environ 24 km de San Pedro et est accessible en voiture. Si vous avez l’âme d’un aventurier, vous pouvez l’explorer à vélo, mais autant vous prévenir que le parcours ne sera pas une mince affaire, certaines pistes étant en gravier et très vallonnées.

Cap sur la laguna Colorada

La Bolivie regorge de sites naturels d’une beauté exceptionnelle, à l’image de la laguna Colorada, un lac salé situé à plus de 4 000 mètres au-dessus du niveau de la mer aux portes du Chili. L’une des premières choses qui frappent les visiteurs est bien la couleur rouge du lac, quand bien même ils l’auraient déjà vu en photo. Cette teinte particulière est due à un dépôt de sédiment et à la présence d’algues. Avec un peu de chance, vous pourrez voir et immortaliser les fameux Flamants de James, une espèce d’oiseaux propre au continent sud-américain.

Explorer la partie bolivienne de l’Amazonie

L’Amazonie brésilienne est sans conteste la plus connue dans le monde. Mais il est en réalité beaucoup moins cher de partir en excursion dans la partie bolivienne de cette région naturelle. Qui plus est, l’Amazonie bolivienne est bien moins fréquentée. Le point de départ est Rurrenabaque, une petite ville sur le río Béni, dans le nord du pays. Un crochet par la pampa – vaste plaine typique de l’Amérique latine – est l’option qui coûte le moins cher et qui vous permet de voir le plus d’animaux. Mais l’excursion ne vous mènerait qu’au bord du bassin amazonien. En choisissant un circuit au cœur de la jungle, vous ne verrez pas beaucoup d’animaux sauvages certes, mais vous pourrez admirer toute la majesté de cette cathédrale de verdure.

Explorer l’Isla del Sol

L’île du soleil baigne dans les eaux calmes du lac Titicaca. La meilleure façon de la découvrir est d’y passer la nuit. Mais si vous n’avez pas beaucoup de temps devant vous, optez pour une journée d’excursion complète au départ de Copacabana, une petite ville située sur les rives du lac Titicaca, à 5 kilomètres de la frontière avec le Pérou. Votre bateau vous dépose à une extrémité de l’île et revient vous chercher directement à l’autre extrémité. La promenade permet d’aller à la découverte d’une centaine de ruines, la plupart héritées des Incas.